A propos du sang dans les rêves

Commençons d’abord par nous débarrasser d’une idée reçue. Le sang n’est jamais dans les rêves un symbole de vie au sens beau du terme. C’est tout sauf cela, il faut arrêter de tout voir de manière idéalisée et romantique car ce n’est pas le cas dans les songes. Pour bien interpréter les rêves il faut se dire que dans bien des cas on en revient aux bases. C’est-à-dire que nous allons au plus simple même si on parle de manière imagée. D’ailleurs il ne faut pas chercher à interpréter tous les songes car tous n’ont pas de réelle signification.

Notre sang coule

Il est très rare de faire ce rêve, c’est une chose qui renvoie trop à la mort et notre propre mort est très rarement représentée. Quelle qu’en soit la cause le fait de voir le sang couler n’est jamais très bon que ce soit prémonitoire ou pas. Le fait de perdre son liquide vital est une crainte mais paradoxalement elle renvoie très rarement au fait de perdre sa santé, elle renvoie en fait de perdre son argent. Car oui, l’argent est une source de vie dans bien des cas!

Après une bagarre c’est exactement la même chose, une personne nous prive de notre ressource principale.

Une personne qui gît dans une marre de sang est une vision d’horreur que l’on voit rarement au cours de ses nuits. Il ne faut pas voir cela comme un rêve prémonitoire mais comme une envi de voir la personne sur la paille, à moins que ça ne soit une crainte temporaire pour un de ses proches qui est attaqué par des gens malhonnêtes.

Et si il ne coulait pas?

C’est une chose qui est très rare et qui est souvent éclipsée par les interprétations du type de la précédente mais elle est pourtant intéressante car elle montre notre propre interrogation face à cette situation. On se trouve démunie, dans l’impossibilité de répondre à notre propre surprise. Le sang qui ne coule pas est le signe d’une incompréhension de son propre corps, on s’interroge, on se demande ce qui se passe.
Dans ce cas de figure on vit un questionnement, quelque chose qui devrait ce trouver là ne s’y trouve pas. L’idée est que nous somme dans le questionnement, nous cherchons des réponses que nous ne trouvons pas.