Peut-on s’autohypnotiser?

Le fait de se mettre en situation hypnotique n’est pas une chose anodine. Aujourd’hui i existe de plus en plus de personnes qui se font hypnotiser pour arrêter de fumer, pour connaître leurs vies antérieures et même dans le cadre d’opérations chirurgicales. Alors comment le faire soi-même? Oui, des hommes et surtout des femmes posent la question de savoir comment modifier soi-même son état de conscience? C’est le sujet que nous allons aborder tout de suite au travers de travaux intéressants sur lesquels nous allons nous appuyer pour nous faire une idée qui tient la route.

Nous parlons bien d’un travail solitaire

Comme le dit celui qui a écrit l’article de Wikipédia sur ce thème, l’autohypnose est une manière d modifier son état de conscience le plus souvent par le biais de la méditation, de travaux de type yoga et autres pratiques de relaxation. On ne parle en aucun cas d’utilisation de produits qui pourraient aider, c’est important.

Après cela, croyez-le ou non mais il n’existe pas de site sérieux sur internet traitant du phénomène de l’autohypnose. La plupart du temps on trouve des sites sans grande valeur qui nous donnent des méthodes bidons ou demandent de payer pour on ne sait quoi. C’est étranger non c’est absence d’information sérieuse?

Pourquoi tout cela

La réponse est simple. Il est possible de modifier son état de conscience un petit peu par la relaxation et arriver à calmer des douleurs ou se détendre assez pour arriver à une véritable sensation de bien-être.

En revanche si on souhaite faire ce que font les magiciens sur scène ou faire des choses plus simples comme arrêter de fumer ou lire ses vies antérieures alors là on entre dans le domaine d’impossible en solitaire. Ce qui se passe c’est que nous avons besoin d’une personne extérieure qui contrôle les choses, donne des ordres à notre inconscient mais surtout pour nous ramener à la réalité. Si on pouvait s’autohypnotiser comme le font les médecins alors ce serait dangereux sur ce point alors mieux vaut que les choses restent ainsi et qu’il ne soit pas possible de pratiquer l’hypnothérapie sur soi-même car qui sait ce qu’il pourrait se passer?