Adeline, un prénom de caractère

Voilà un profil qu’il est très simple de décrire. Son caractère est tranché donc il n’y a pas de grande surprise à avoir avec elle. La fréquence de ce prénom est bonne, il ne perd pas de vitesse ces temps-ci malgré quelques variations mais rien de très inhabituel. Il était surtout attribué dans les années 70 et 80 mais aujourd’hui comme nous venons de le dire, il est toujours présent.

Adeline, Adèle, sont des prénoms très proches, ils sont côte à côte dans leur étymologie germanique qu’il partagent.

Qui sont ces petites filles?

Ce qui est clair c’est que le profil d’Adèle ne se confond pas du tout avec celui d’Adeline. C’est drôle car ils partagent la même origine germanique (noble) mais les feux filles n’ont au final pas le même caractère du tout!
Si Adèle est sensible, Adeline est tout sauf ça! Elle à un caractère beaucoup plus dur, un caractère plus fort. Adeline très jeune sait ce qu’elle veut. Bébé déjà elle sait se faire entendre et ses parents doivent être présents pour elle. Ensuite en grandissant elle deviendra un peu plus autonome chaque jour pour devenir une personne très indépendante.

Son caractère n’est pas toujours facile car elle n’est pas du genre à écouter et Adeline à des opinions tranchées. Elle aime les personnes fortes de caractère, les faibles ne lui inspirent aucune compassion. Elle oublie vite les compagnons qui ne lui ont pas plu et passe vite à autre chose. Elle est souvent considérée comme une personne dure et c’est vrai. Si elle est Directrice des ressources humaines elle sait trancher c’est le moins que l’on puisse dire. En cas de besoin elle n’hésitera pas à licencier, a faire savoir à tous qu’elle est la patronne.

Avec ses enfants et son mari elle sera aussi assez difficile parfois. Avec un caractère bien trempé, il faudra faire preuve de patience à son contact ou aller à l’affrontement ce qui ne sera finalement pas pur lui déplaire car les personnes trop patientes seront pour elle des personnes faibles et sans intérêt. Adeline n’aime pas les faibles, elle ne sera donc pas assistante sociale ou infirmière. Elle sera plutôt juge, politicienne, ou dans la police.