La voyance par les chèvres

C’est pour cela que nous avons dit que l’aigomancie était utilisée par les bergers. Peut-être était-elle pratiquée par ceux qui partaient en montagne avec leur troupeau? Mais il est aussi possible aussi que les oracles lisaient l’avenir dans leurs entrailles? En fait il n’est pas vraiment possible de le savoir.

A dire vrai on ne peut que spéculer sur l’étymologie du mot qui est composée de aigo, chèvre et de mancie qui signifie voyance car personne n’est capable de donner de véritable définition de cette forme de voyance qui utilisait des chèvres qu’est l’aigomancie.

Pourtant on peu tirer des données de nos connaissances et de la logique. Ainsi le fait de lire dans les troupeaux de chèvres devait être une manière pour les bergers de savoir quel serait le temps ou si des loups étaient dans les parages. Les animaux ayant des capacités de perceptions que nous avons pas toujours, il est clair que de nombreuses personnes ayant l’habitude d’être à leur contact aient eu tout le loisir d’apprendre à lire et à décoder ces réactions.

Les oracles

Les anciens aussi pratiquaient la voyance, ils lisaient dans les entrailles des animaux sacrifiés à l’autel. Cétait pour eux une manière de d’affirmer leur talent mais aussi de rentabiliser des achats bien chers car ces bêtes n’étaient pas données et tu le monde ne pouvait pas se permettre de les donner en sacrifice.