Mon patron croit en l’astrologie, est-ce bien raisonnable?

C’est une question légitime. Surtout quand on voit les effets de la psychologie sur le recrutement on peut vraiment se poser des questions.

La première chose qu’il faut se demander est de savoir si cela est bien autorisé. On ne peut pas trop répondre à cette question mais la tendance serait d’extrapoler les textes en disant que la réponse serait plutôt négative mais rien est certain.

Ce chapitre clos, passons à l’astrologie en général qui est une forme de voyance qui lit l’avenir en se calquant sur les étoiles et sur la date de naissance de l’individu pour faire des prédictions mais surtout dans ce cas faire un thème astral qui est aussi un profil psychologique.

Le profil psychologique en astrologie

Déjà que la psychologie fait des erreurs et qu’à mon sens elle ne devrait pas être utilisée lors du recrutement, cela en dit long sur l’opinion que je me fais de la pertinence des profils astraux.
Le profil astrologique part du principe que chacun de nous est différent non pas en fonction de son éducation, de ses gênes, de ses parents, de son environnement social, de son niveau d’étude, de son niveau intellectuel mais en fonction de sa date de naissance! Vous le croyez? Vous pensez sincèrement qu’au regard de la liste non-exhaustive qui vient d’être cité que l’astrologie représente à elle seule un moyen pertinent de faire le profil d’une personne?

Un exemple

Imaginons une personne qui postule pour un emploi de chercheur en génétique. Son c.v est identique à celui d’un autre candidat qui présente lors de l’entretient les mêmes qualités. Si le recruteur décide de faire parler les astres on peut vraiment douter de la pertinence du procédé. Il est fort possible qu’un des candidats soit lésé par ce procédé mais si cela se trouve il est plus passionné par ce qu’il fait, plus soigneux, plus imaginatif, autant de qualités importante dans le domaine de la recherche. Du coup, on peut se demander en quoi l’astrologie pourra influencer les connaissances en génétique d’un chercheur? L’astrologie ne conditionne pas la connaissance, ni n’influence les capacités d’un individu pour un domaine plus qu’un autre.

Faux, répondront les astrologues! Et pourtant une réponse simple peut leur être faite: Toutes les personnes nées un même jour ne feront pas des généticiens.

Ensuite si nous admettons que les planètes puissent avoir une influence sur notre caractère, ont peut très bien imaginer que telle ou telle personne sera plus apte qu’une autre à un métier donné en fonction de son profil mais dans le cadre d’un recrutement on se demande si l’astrologie est une chose bien raisonnable à utiliser.

Mentir c’est humain

Les hommes mentent, surtout quand il y a des enjeux financiers. Du coup, on peut se dire que certains vont choisir de se montrer sous leur meilleur jour au moment du recrutement mais il n’est pas certain que la voyance astrale sera le détecteur de mensonge souhaité. En effet, ce n’est pas sa vocation.

Voyance ou pas?

Malheureusement ce n’est pas un choix que vous pouvez faire si vous êtes dans la peau du recruté mais il est clair que ce n’est pas tellement juste car les possibilités d’erreurs avec les signes du zodiaque sont nombreuses. En plus il faudrait pour que cela fonctionne que votre recruteur soit un astrologue infaillible, ce qui n’est sans doute pas le cas. Ils diront pour leur défense que ce n’est qu’un outil parmi d’autres mais utiliseriez-vous parmi vos outils une enclume pour tricoter?