L’avenir avec des flèches

Une fois de plus on voit bien que dans l’ancien temps il existait des tonnes de méthodes pour prédire l’avenir, du moins pour voir de bons ou de mauvais présages un peu partout dans un monde où la science n’existait pas mais où la superstition existait partout.

L’art de la voyance dans celui de la guerre

On voit bien que pour lire l’avenir dans les flèches il fallait être un guerrier qui utilisait un arc. En effet, mis à part quelques sportifs aujourd’hui, plus personne ne pratique le tir à l’arc et n’utilise donc de flèches. Du coup cette divination s’est perdue dans le temps jusqu’à disparaître totalement comme aujourd’hui où il n’est plus possible de trouver de signification complète de la bélomancie.

Signification du bois

Certains historiens de la voyance disent que le bois de hêtre ou d’autres essences étaient liées à la bélomancie pour leurs vertus proches de la nature ou de l’au delà, du coups ils étaient utilisées plus que d’autres pour la voyance. Mais en réalité ce sont les flèches qui étaient faites dans ces essences pour leurs propriétés physiques et non ésotériques.

Interprétation des signes

Il fallait écrire des réponses potentielles les étaler sur un support et tirer une flèche pour savoir où elle tomberait. Il est vraisemblable que les personnes se bandaient les yeux pour ne pas guider leur main vers la réponse qui les intéressait, ou alors ils faisaient mélanger les papiers ou les mélangeaient sans les regarder de façon à rester honnêtes avec eux mêmes.

Une autre manière de pratique la bélomancie était de décocher une flèche vers le ciel et de voir dans quelle direction elle retombait pour retrouver son chemin ou trouver des trésors par exemple.

Oubliée mais intéressante, la bélomancie pourrait être pratiquée encore aujourd’hui et ce serait une bonne chose car elle est peut-être plus pertinente qu’on le pense…