La céphalomancie, une voyance bien sale

La céphalomancie nécessitait de faire brûler la tête d’un âne sur des braises pour lire l’avenir.
La véritable question est celle-ci:

Comment des hommes ont-ils pu avoir une telle idée?

La réponse vient sans doute du fait que les anciens étaient plus familier avec la chasse, la guerre que l’homme d’aujourd’hui. En effet, la vue du sang était moins difficile à l’époque qu’aujourd’hui et il n’y a qu’à voir les jeux du cirque chez les romains pour se rendre compte que la vue du sang pouvait aussi fasciner.

La pratique

Forcément cette pratique n’existe plus aujourd’hui mais le principe était simple, il consistait à faire brûler une tête et à voir la manière dont elle réagissait au feu. Pour des raisons que l’on comprends, nous n’allons pas chercher plus loin dans les détails et nous ne publierons pas de photo de cette pratique pour illustrer le site. Peut-être que certains pays pratiquent encore la céphaléonomancie mais pour être honnête nous n’en savons rien et nous n’avons pas envie de le savoir!

Il est clair que lire son avenir avec cette méthode n’était pas de toute façon une manière de répondre à ses questions de couple mais une manière de voir des présages généraux.

A lire:
Dictionnaire abrégé des sciences médicales
Par Nicolas Philibert Adelon