Mon enfant doit-il se faire aider?

Le fait de prendre des cours de soutient pour combler des lacunes n’a pas de rapport avec ce que nous allons voir ici à savoir de faire coacher son enfant pour qu’il évolue mieux dans sa vie. Le fait de vouloir le meilleur pour sa progéniture est une chose légitime mais vouloir le faire à tout prix ne peut-il pas se révéler toxique pour l’avenir? Comment faire le bon choix? Voyons ce que le bon sens nous dit de faire.

Que ce passe-t-il?

Il faut d’abord être honnête avec soi-même et se poser la question de savoir si on agit pour son enfant ou si on agit pour soi. de nombreuses femmes veulent faire suivre leur enfant alors qu’il n’a strictement aucun problème dans le seul but d’en faire un petit prodige. d’ailleurs, elles sont souvent persuadées que leur enfant est surdoué. Pourtant ce n’est pas tant le petit qu’elles veulent faire grandir mais bien elles qui projettent leurs espérances en lui. Le résultat est que le petit grandit trop vite et passe à côté de certaines parts de son enfance.

Si il est réellement en difficulté

Là, il faut sans doute envisager une aide extérieure ne serait-ce que pour diagnostiquer de quelle difficulté il s’agit exactement puis une aide pourra s’envisager mais une fois de plus le bon sens nous dit ne de pas rendre cette aide trop invasive. Les enfants ont besoin de temps à eux pour se construire comme nous même par le passé. Nous avons tous fait des erreurs don nous nous souvenons, tous passé des moments avec nos amis, tous eu nos jouets préférés. Cela, nous ne l’avons pas vécu avec des coachs adultes alors pourquoi infliger cela à nos enfants? La raison nous dicte donc de le faire seulement si c’est nécessaire.

Qui choisir?

Là encore il faudra faire travailler son bon sens et faire confiance aux personnes qui vont diagnostiquer les problèmes. Il faudra alors faire appel à une personne compétente et non à un coach auto-proclamé car cela ne fera que mener enfants et parents dans la mauvaise voie…