Quand son conjoint voit tout en noir…

Nous avons tous notre caractère, nous connaissons tous de bons et de mauvais moments qui agissent sur notre humeur et notre caractère. Les choses ne sont pas toujours toutes roses mais nous avons tous une manière différente d’aborder la vie. Ce qui nous préoccupe aujourd’hui ce sont ces gens négatifs pour lesquelles la vie n’est jamais belle. C’est pour cette raison que parfois il est difficile de vivre avec ces gens à longueur de journée car on finit par se lasser.

Toujours voir le verre à moitié plein

Ce genre de personne existe bel et bien et cette attitude les rend non seulement agaçantes mais aussi extrêmement prévisibles. Chaque fois qu’on leur demande leur avis, leur propose une activité on sait qu’elles ne feront que trouver que les défauts de cela. Quand on leur parle de vacances le Sud est trop chaud, le Nord est trop froid, quand on veut se lancer dans un nouveau projet leur première réponse est toujours « oui mais ».

Que faire?

A force de ne plus écouter l’autre deux choses peuvent arriver. Soit on explose, soit on se détache de l’autre. Cette situation peut vite tuer le couple. Il faut donc avant tout que l’autre prenne conscience de ce qu’il est et accepte de faire un travail sur lui-même. Pourquoi? Parce qu’il est clair que le problème vient de lui et de sa propre vision négative de la vie, le problème ne vient pas d’ailleurs. Il ne faut donc pas culpabiliser car il est très courant que les personnes négatives le soient depuis très longtemps.

Attitude quotidienne

C’est une chose qui est à gérer au quotidien car il est clair que ce n’est pas une seule discussion qui changera les choses. Pour ne pas se laisser déborder par l’attitude négative de l’autre il faut faire ses propres choix, vivre sa propre vie et surtout vivre son propre bonheur. Seul le bonheur, la joie peut faire voir la vie autrement à l’autre. La pire des choses à faire serait de s’enfermer dans son monde à lui. C’est le meilleur moyen de perdre sa propre identité et de sombrer dans le malheur. Dans les cas extrêmes il faut même songer à la rupture pour se protéger de ce genre de personne.