Et si tout était déjà écrit?

C’est en tout cas ce que pensent tous ceux qui croient en la voyance car pour qu’elle fonctionne il faut que le libre arbitre n’existe pas et que tout soit au contraire écrit à l’avance. Mais la notion de destin existe-t-elle?

Ce que l’on entend souvent par cela

Le mot renvoie souvent au fait d’avoir un futur grandiose mais en réalité il n’en est rien, le destin c’est le fait d’avoir sa vie régie par une force extérieure contre laquelle on ne peut rien.

En amour

Croire au destin c’est penser que quelqu’un est quelque part fait pour nous et sera la personne qui marquera toute notre vie amoureuse. Cette idée se base sur le fait que tout est tracé et que certains seront comblés, d’autres non. Dans tous les cas, on pense que les choses sont déjà écrites.

La bonne question

Elle consiste à se demander ce qui se passerait si on ne faisait strictement rien de sa vie? Les défenseurs de l’idée selon laquelle tout est écrit diraient que c’est justement le destin, que le libre arbitre n’existe pas et ils auraient raison. En réalité personne n’est libre, nous sommes tous soumis à des lois et des causes qui régissent nos vies. C’est ce que l’on appel le déterminisme mais en aucun cas il doit être confondu avec l’idée de destin car ce n’est pas le cas, le déterminisme est le principe de cause à effet. C’est ce principe selon lequel nous faisons des choses parce qu’une cause nous pousse à la faire. Par exemple, trouver un amoureux est ce qui résulte du fait de chercher un homme car on en a envie. C’est un enchaînement de choses.

Alors destinée ou déterminisme

C’est bien le déterminisme qui régit nos vies. La différence avec le destin c’est que le déterminisme n’implique pas l’idée que les choses soient tracées à l’avance mais simplement que ce qui nous arrive est le résultat d’une cause, d’un choix que nous avons fait mais que ce choix n’était pas si libre, il était guidé par une cause précise. Par exemple c’est le fait de choisir le chocolat plutôt que la fraise: on croit que l’on fait se choix car on est libre mais en réalité on le fait car on préfère le chocolat à la fraise. C’est ça le déterminisme.

En amour c’est pareil. On croit que l’on choisit une personne en particulier mais en réalité nos choix sont guidés par des critères précis, nos hormones et nos goûts. Si le libre arbitre existait en amour alors la notion même de destinée amoureuse n’existerait pas et comme le libre arbitre n’existe pas, on peut donc en déduire que le destin amoureux est une idée qu’il ne faut pas confondre avec celle d’avenir amoureux car l’avenir est le résultat de nos propres causes et non pas d’une main invisible qui contrôlerait toute notre vie sentimentale.