La divinaton par le sang

Aussi appelée hémomancie par des gens qui ont sans doute des lacunes en orthographe, l’hématomancie n’était pas une pratique qui consistait à lire directement l’avenir dans le sang de leur cobayes mais qui était un ingrédient considéré comme ayant le pouvoir de décupler les capacités divinatoires de ses utilisateurs.

Histoire de la sanguinomancie

Chez les grecs les oracles lisaient le futur dans le sang des prisonniers ou des blessés de guerre qui s’écoulait. A ce moment le sang était bien un support divinatoire. On pouvait y trouver des présages, des informations sur la tournure que pourraient prendre les combats dans le futur, entre autres choses.

Aujourd’hui il est évident que même en Afrique ou des combats font toujours rage, il n’est plus fait utilisation de cette voyance à l’aide de sang humain. Par contre, il semble que certaines voyantes utilisent toujours le sang d’animaux de basse cour pour lire l’avenir.