Divination par les offrandes

Des sacrifices étaient régulièrement faits aux divinités qui commandaient les différentes parties et domaines de la vie. Ce qui était fait était une étude des offrandes, surtout des entrailles des animaux offerts aux dieux.

Approche historique

A une époque où les croyances étaient différentes mais surtout où on considérait que la protection divine était proportionnelle au don fait à celle-ci, il est clair qu’il devenait logique pour les oracles de vouloir examiner les offrandes pour pouvoir en tirer le plus d’informations possibles mais aussi, peut-être, pour pouvoir contrôler la volonté et la ferveur du donneur.

Ce qu’il en reste

Les changements religieux et le triomphe du monothéisme à travers le monde ont définitivement mis fin à la pratique de la hiéromancie. Le concept d’offrandes s’est lui aussi perdu car si les riches étaient tentés d’acheter les faveurs divines jusqu’au Moyen-Âge au travers du trafic de bénédictions.

Aujourd’hui il n’y a plus d’offrandes, plus de sacrifices et donc plus de hiéromancie même si certains pensent le contraire.