Être trop sensible est-il un problème?

Pleurer à la fin d’un film d’amour n’est pas être hypersensible, par contre quand on ressent la moindre émotion comme si elle était une des plus fortes de notre vie alors là, c’est différent. Être différent c’est avoir une particularité que les autres n’ont pas et il existe bel et bien des gens sensiblement différents des autres, des gens qui sont comme des caisses des résonances émotionnelles. Les personnes souffrantes de ce mal sont des gens le plus souvent gentils, mais il ne faut pas croire qu’ils le sont toujours, car en effet cette tard peut très bien les fatiguer émotionnellement et les rendre irritables, surtout si le mode d’expression émotionnel est la violence. Seulement comme l’a bien décrit la psychologue Elaine Aron, cette tare qui est difficile à vivre pour bon nombre de gens peut se révéler être une force pour d’autre.

Les bienfaits de l’hypersensibilité

Le fait de ressentir les choses plus que les autres permet à ceux qui ont la force d’exploiter intelligemment cette particularité de faire de nombreuses choses dans le monde que les autres ne font pas ou alors plus difficilement. En effet, un hypersensible verra bien plus de choses que les autres, il sera bien plus au courant de ce qu’est une situation ou de ce que ressent un être humain en face de lui. C’est pour cette raison que bon nombre d’hypersensibles sont de grands artistes car ils arrivent à faire voir aux autres, à faire prendre conscience des choses les individus lambda ne voyaient pas avant. C’est le cas de la beauté. Certes bon nombre de gens ont capable de ressentir la beauté d’un paysage mais combien sont aussi capable de l’exprimer sou forme intelligible comme le font les peintres? Le fait aussi d’inventer une nouvelle manière de montrer les choses pour mieux faire ressentir la vérité est aussi une des grandes capacité de hypersensibles.

Oui mais trop de sensibilité, ce n’est pas facile à vivre

Le problème c’est qu’ils sont souvent plus malheureux que les autres. SI cette image leur colle à la peau ce n’est pas car ils pleurent tout le temps, non, c’est plus profond que cela. Si ils sont plus malheureux c’est qu’ils sont plus à-même de voir les injustices des hommes, de voir à quel point un homme peut être un loup pour l’homme. Ce qui compte c’est de pouvoir se contrôler et pour cela il n’y à pas d’autre moyen pour un hypersensible que de suivre une seule voie.

Vivre dans sa bulle

C’est ce que bon nombre d’hypersensibles font et c’est sans doute la meilleure des solution mais attention à ne pas se couper du monde. Ce qui est la solution aux problèmes est d’arrêter de regarder les informations pou mieux se nourrir de choses positives. Les autres sont un paramètre important. Il faut avoir des amis, des connaissances, des interactions sociales mais il fut éviter de s’abreuver d’images sans intérêts comme 99% de celles que l’on voit dans les médias car il faut bien se dire que la durée de vie moyenne d’une information aujourd’hui est de trois jours. Comme la plupart de ces informations sont sans intérêt, pourquoi s’en préoccuper? La solution à l’hypersensibilité est donc de ne pas se laisser aller à la solitude mais de continuer à voir des gens, à rire. Mais il faut juste savoir se cultiver son jardin secret dont on pourra par la suite partager les fruits avec les autres ce qui sera toujours enrichissant pour eux!