Définition de la magie blanche

Il existe diverses approches de la magie comme on le sait. Dans son sens général elle se rapporte au fait d’être pratiquée par des mages, aujourd’hui elle n’est plus pratiquée par une catégorie précise de la population mais s’est démocratisée. La magie blanche quand à elle est cette partie de cet art qui consiste à faire le bien par opposition à la noire.

Comment procéder?

En fonction du type de résultat souhaité on fera des rituels ou on fabriquera des talismans. Ainsi si on souhaite agir sur une personne ou sur soi-même de manière directe on fera un rituel alors que si on recherche la protection on se tournera plutôt vers le talisman, le porte-bonheur. Les rituels, les charmes ne sont pas à confondre avec des prières religieuses car cela est différent. On voit parfois sur le net des prière qui font appel à des saints. Quand elles sont présentées dans le cadre de rituels magiques c’est le signe que le mage ne connaît pas son métier car la religion et la magie peuvent parfois être complémentaires mais ne peuvent pas se confondre. Elles ne sont pas du même ordre car la magie blanche fait appel à des croyances dans les forces de la nature alors que la religion ne croit qu’en Dieu seulement.

Les mages

Ils existent mais sont bien moins nombreux que les voyants car aujourd’hui la magie se trouve plutôt dans les films pour adolescents que dans les cabinets de sorciers. certes il existe bien les marabouts mais leur manque de sérieux, les sommes folles qu’ils demandent et surtout leur absence de résultats mis en reliefs par les promesses qu’ils n’hésitent pas à faire font que le reste des mages doivent souvent faire profil bas. Il faut dire aussi que bien des maux qui se soignaient avant par la magie blanche sont connus aujourd’hui des médecins et c’est eux que l’on consulte aujourd’hui. Du coup, la magie blanche ne sert plus qu’a résoudre des problèmes de coeur, des problèmes de peur de possession parfois mais surtout à attirer la chance.

Exemple de rituel de magie blanche

Pour protéger la maison:
– 7 clous de girofles,
– De la lavande,
– De l’encens,
– 2 bougies blanches,
– Un morceau de tissu.
Le rituel est simple puisqu’il consiste à allumer les bougies, à  faire un petit sachet avec l’étoffe et d’y ajouter des sept clous de girofles et la lavande puis de passer le tout au dessus de la fumée d’encens pour s’assurer de la pureté du sachet. Les celtes pourrons dessiner un pentacle sur une feuille de papier blanc et le glisser dans le sachet. Ensuite il suffit de placer cette petite préparation près de la porte. Certains la placent sous le paillasson mais le mélange lavande / encens dégage une odeur agréable dont il serait dommage de se passer.

Danger ou pas?

Non, il n’y a pas de danger à pratiquer la magie blanche car comme sa soeur noire elle n’a en réalité pas d’éffets prouvés. En plus comme elle ne fait que le bien, il n’y a pas de peurs à avoir.
Enfin comme nous l’avons vu en début de page, la magie ne cherche pas à communiquer avec des esprits de morts mais de mettre favorablement en oeuvre des forces positives de la nature, donc pas de craintes à avoir.