Amour: surmonter le chagrin et avoir moins mal

On ne sait jamais quoi faire dans ces cas là alors que l’on sait toujours quoi dire aux autres.
La plupart du temps le chagrin d’amour est une chose que l’on voit autour de nous, que nous avons vécu au moins une fois et qu’il est très difficile de maîtriser.

Pourquoi cela?

Les voyants ne vont pas tellement aider dans ce cas, puisqu’ils feront une voyance pour savoir si l’amoureux va revenir, ou si on va rencontrer quelqu’un mais ils ne feront pas grand chose pour l’état psychique dans lequel on se trouve à ce moment là. Il faut dire que si la voyance est proche de la psychanalyse sur bien des points, elle reste différente dans son but qui est de donner une réponse rapide à une question précise où à une situation.
Bien entendu la divination permet de penser différemment, parfois d’accepter des choses en les regardant en face mais pas d’expliquer véritablement les causes de la rupture.

En revanche, là ou les voyants et la psychologie se rejoignent tout-à-fait c’est sur le fait qu’ils représentent une sorte « d’autorité », une tierce personne qui nous dit ce que l’on doit entendre et du coup il aident à accepter des vérités. Le problème dans les deux cas c’est qu’il faut les payer ce qui peut fausser la réponse donnée, surtout dans le cas du voyant qui peut prendre cher pour dire des choses fausses. Dans ce cas il faut d’ailleurs se méfier des médiums, marabouts, qui disent qu’ils peuvent faire plus pour vous que de la simple voyance car ils en profitent pour vous prendre votre argent en vous faisant croire qu’ils feront revenir l’être aimé mais c’est un mensonge dont vous n’avez pas besoins en de tels moments.

La chose est donc difficile à maîtriser car elle n’est pas intelligible, tant que le cerveau reste gouverné par les hormones, il ne peut résonner et ne peut que rester fixé sur cette idée.

Alors que faire?

Déjà nous éviterons les personnes qui nous proposent de faire revenir l’amour. Ensuite il faut tenter de reprendre le contrôle.

Le chagrin d’amour est en grande partie dû à des bouleversements chimiques dans le cerveau. Cette approche très médicale permet de bien comprendre à quel point il est dangereux dans ce cas de laisser la chimie parler. Aussi, ce qu’il faut tenter de toutes ses forces est de reprendre le contrôle de soi par la force mentale. Tomber dans les dérives alcooliques, les rencontres sans lendemain ou l’éxcès de sommeil, l’apathie n’a rien de malin. Il faut donc tenter de reprendre le contrôle.

Avec le temps

A moins d’être sans coeur, un chagrin d’amour en se calme pas du jour au lendemain, on le sait pour les autres, on doit se le rappeler quand ça nous arrive. Ainsi, il faut laisser passer le temps sans pour autant le perdre.

Car la rupture c’est aussi du temps libre.
Après la rupture, la première chose qui se produit est le trou dans l’emploi du temps. Le plus simple est de chercher à le combler et c’est cela la clé de la sortie de crise. En effet, ce temps libre peut permettre de se remettre à faire quelque chose qui nous passionne, à apprendre une chose que nous voulions apprendre depuis longtemps, de s’investir dans un projet. En reprenant le contrôle de son emploi du temps, on reprend le contrôle de sa vie et on peut même se permettre de refaire des rencontres! En un mot on reprend pied dans la vie.