Se retrouver au milieu d’une pâtisserie

Les gâteaux et les sucreries ne sont pas juste des promesses d’un bon moment passé quand on les mangera, elles sont aussi des choses qui attirent l’œil par leur forme, leur couleur. Tout cela nous confronte à une chose importante qu’est le choix. Voyons ici tout ce que nous pouvons dire sur ce thème.

Le lieu rempli de friandises

Oui, les gâteaux sont bons mais mauvais pour le régime si on en mange trop alors les gens qui font de l’interprétation des rêves et qui disent que c’est le problème du contrôle de soi pour allier plaisir et santé ont raison. C’est bien tout l’enjeu de ce genre de dilemme, ce qui compte c’est la maîtrise. Donc si on se voit tout manger c’est bien que l’on n’arrive pas à se maîtriser.

Plus rien dans la boulangerie

Peur de manquer? Oui, exactement mais la question est de savoir de quoi on parle? En effet les gâteaux ne sont pas des choses vitales, ce sont des choses qui son de l’ordre du plaisir. Aussi le fait de voir un magasin vide c’est la peur u vide affectif que comblent souvent les gâteaux.

Manger des pâtisseries

Nous savons que le sucre, la nourriture sont des choses qui servent à combler un vide affectif mais pas seulement. Une dimension moins vue est celle de l’autodestruction. Car oui, le sucre est bon au goût mais i est aussi très mauvais pour la ligne et donc l’image de soi et il est mauvais pour les artères donc son futur sur cette Terre. Se faire du mal en se faisant du bien sur le moment est typique de ce problème de la peur d’abandon et du manque d’estime de soi qu’il engendre.

Ne pas pouvoir les prendre

Voilà un point intéressant car il montre que nous avons une frustration onirique. Là c’est le fait d’avoir peur de perdre des moyens ou alors nous nous rappelons justement que nous n’avons pas les moyens. Dans tous les cas c’est négatif. Si nous parlons régulièrement de l’aspect affectif des gâteaux, là, c’est plus discutable car cela peut renvoyer à quelque chose qui touche à la famille et à l’enfance mais le fait de ne pas pourvoir accéder à une chose qui peut aussi être symbole de luxe alors c’est la frustration économique qui se manifeste.
Pour savoir comment discerner l’un de l’autre il suffit de s’en référer à sa situation économique et à sa situation affective pour savoir quel est l’objet du sentiment.