Tout sur les pieds dans les songes

Voilà une chose intéressante à interpréter! Ce n’est pas comme ces mots du dictionnaire que l’on place dans certains sites juste pour meubler! En effet, il existe tant de concepts inutiles auxquels on attribue de l’importance alors qu’ils ne veulent strictement rien dire! Ce n’est pas vraiment le cas des pieds qui ont une signification réelle mais attention, il faut que le thème soit récurent sinon, ce n’est qu’anecdotique donc sans valeur réelle.

Avoir mal aux pieds

C’est un cauchemar assez courant qui consiste à ne pas pouvoir marcher, avoir des blessures ou des dysfonctionnements. On ne peut pas avancer dans la vie et cela fait mal au cœur, c’est une source de cauchemars.

Il arrive aussi que les pieds soient juste bloqués dans la boue ou le sol. Peu importe ce qui se passe, c’est le fait de ne pas pouvoir avancer qui compte. C’est une métaphore de la vie. Que se soi pour prendre la fuite ou pour concrétiser un projet, on sait que les choses doivent bouger mais on y arrive pas.

Se prendre des coups de pieds

Se faire botter les fesses est une chose qui peut se voir. C’est l’impression d’avoir fait une erreur, on s’infantilise.
Si on reçoit des coups de pieds, c’est la crainte de l’agression gratuite dans quelques cas mais le plus souvent c’est en rapport avec ce que nous avons vu plus haut, c’est-à-dire la peur de se faire gronder suite à une bêtise ou de recevoir des coups d’une personne méchante qui n’aime pas une chose que nous avons faite. L’idée est toujours la même, celle du sentiment de culpabilité.

Donner des coups

Le plus souvent c’est une manière de se défouler. C’est une sorte de catharsis le plus souvent donc il ne faut pas chercher plus loin. Parfois, c’est complètement absurde, on tape une personne que l’on aime ou des objets. Il faut toujours chercher la cause dans ces cas la et ne pas s’attarder au seul fait. Mais attention, on ne peut pas non plus avoir peur de tout, parfois on veut se défouler, sortir son stress, c’est une autre voie à prendre en compte.