La mort du roi était-elle écrite?

Les quatrains de Nostradamus sont nombreux à faire état de différents événements de l’histoire de France. C’est d’ailleurs le propre des prophéties que de prédire non pas des choses confidentielles mais des choses publiques qui peuvent être vérifiées par tout le monde. C’est un risque prit par l’astrologue car en cas d’erreur, il sera tout de suite démasqué. Il lui faut donc ruser pour pouvoir retomber sur ses pieds en toutes circonstances.

La mort du roi

C’est au cours d’un tournoi de chevalerie que le monarque mourut d’un coup de lance dans le visage. Comme cela se faisait dans à ce moment là, deux cavaliers se mettaient face à face et se chargeaient l’un l’autre pour tenter de se désarçonner et c’est là que le drame se produisit, à la seconde charge, Henri II se prit la lance de son adversaire dans l’œil et perdit la vie quelques jours plus tard le 10 juillet 1559. Une fois le chagrin passé, des gens se sont dit que peut-être cet événement n’était pas si imprévu.

Un quatrain qui sème le doute

C’est celui que Nostradamus aurait écrit un peu plus tôt quelque chose de troublant concernant la mort du roi.

Le lyon jeune le vieux surmontera,
En champ bellique par singulier duelle,
Dans la cage d’or les yeux lui crevera,
Deux classe une, puis pourrir, mort cruelle.

Voila une chose intéressante non? Le fait de voir une personne mourir lors d’un duel, tuée par une personne plus jeune qu’elle et par un coup de lance dans l’œil.

Si nous nous arrêtons là, nous pouvons très bien croire que Nostradamus avait vu juste.

Sauf que…

Le problème des quatrains de Nostradamus est qu’ils sont nombreux et non datés. Il n’est pas possible trouver de noms, ni de lieux précis. C’est pour cette raison qu’il est logique de penser que ce n’est peut-être là que le fait du hasard si tout concorde. De plus, il y a fort à penser que nous soyons aussi orienté par nos connaissances a-postériori. C’est là un point important, il faut faire attention à ce que l’on dit et comprend après coup car il est souvent facile de voir des choses là ou elles ne sont pas.