Les marais dans nos songes

Ils sont des lieux insalubres, lugubres dans lesquels il est difficile d’avancer. Ce qui se passe ici c’est que nous somme en présence de plusieurs cas de figure. Il est donc nécessaire d’analyser la manière dont on voit la chose au sein même du rêve. ce qui compte c’est de bien voir ce qui est présent et qui est présent.

Un lugubre marécage

Quand on se retrouve dans un marécage glauque, à l’image des marais hantés que l’on trouve dans les légendes et les comtes de fée c’est que des peurs anciennes remontent, des peurs peut-être liées à l’enfance. Ces peurs sont souvent d’ordre spirituelles, on craint d’être possédé, d’avoir des problèmes avec les fantômes ou des monstres des marécages. Dans la vie réelle il n’y a sans doute pas à avoir peur plus que cela, les choses ne sont sans-doute pas si graves.

Être coincé, embourbé dans la boue

C’est soi une rémanence d’une chose qui est arrivée par le passé, ou alors c’est ressentir le fait de ne pas pouvoir profiter de sa liberté ce qui engendre une menace. Là encore, il n’y a peut-être pas trop à avoir peur, c’est peut-être juste une petite crainte enfantine qui ressurgit, sans doute rien de bien méchant.

Perdu la nuit dans un marécage

La c’est la peur de l’abandon qui se fait ressentir. On se sent faible sans une personne qui nous soutient. On ne trouve pas d’issue, de route pour se sortir de là et on se sent vulnérable sans une épaule sur laquelle se reposer. C’est un rêve qui se fait dès l’enfance et qui peut se poursuivre jusqu’à l’âge adulte.