La dualité du diable

Voila une carte qui fait peur à pas mal de monde mais fait plaisir à plus d’initiés qu’il n’y paraît. En effet, la plupart du temps les gens voient le diable comme le mal, comme Satan, c’est pour eux l’incarnation du péché. Hors, de plus en plus de femmes s’accommodent très bien ce tirage qui cache aussi des choses un petit peu canailles.

La morale

Bien entendu le diable est tout sauf cela et c’est ce qui fait plaisir à certaines et fait fuir d’autres personnes. Là encore, la question est aussi importante mais ce qui est fondamental c’est la morale. Ainsi les femmes qui sont à l’aise avec leur sexualité ou qui rêvent de l’être aiment cette carte qui annonce de bonnes nouvelles.

Plaisir et volupté

C’est le message cette carte qui aborde le sujet des plaisirs. Plaisirs de la tables ou de la chair, petits plaisirs personnels, cette carte est une bonne chose pour de nombreuses consultantes même si elles n’osent pas le dire.

Les plus moralistes et religieuses voient cette lame d’un mauvais œil car elle annonce l’attachement à des plaisirs défendus.

Le rôle des chaînes

L’idée développée est le fait d’être accroché à une drogue, une chose qui n’est pas tellement avouable et de laquelle on ne peut se décrocher. La carte peut alors mettre en garde contre l’obsession pour une chose, le fait de ne pas pouvoir décrocher d’une mauvaise habitude comme dans le cas où l’on souhaite arrêter de fumer ou que l’on veut maigrir.

Les petits diables ne semblent pas trop pennés de leurs sort c’est bien la preuve que cette carte n’est pas si mauvaise que cela.

Le bonheur de vivre sa vie

Dans un monde où la morale agace de plus en plus, où plus personne ne peut pus rien faire, il est clair que le diable représente un ballon d’oxygène pour beaucoup de monde même si ils ne s’en vantent pas…