Soins anti-âge: trouver les bonnes infos

Avez-vous remarqué que le web regorge d’informations sur les crèmes antirides mais que personne ne cite ses sources? Et quand les sources sont citées, il est très frustrant de voir que ce sont des membres de grandes compagnies qui donnent leur avis. En effet, le marché des cosmétiques est si vaste que les études indépendantes sont quasi inexistantes et surtout très vite étouffées. Quand aux pouvoirs publiques ils sont tellement gangrenés par le lobbying que leur action est inexistante. De nombreuses substances cancérigènes ou toxiques sont présentes dans les cosmétiques comme le paraben par exemple mais la liste est très longue.

Si il est admis que les produits de beauté sont des poisons, il n’en va pas comme de la  nourriture. On sait que les poisons sont présents dans les fruits et légumes avec les pesticides et dans les produits transformés par l’industrie alimentaire pour augmenter la teneur en eau, donner plus de goût, améliorer la conservation… Mais ici, c’est simple, pour manger sain il suffit de manger bio et de faire la cuisine soi-même. Il pourrait en être de même pour les crèmes antirides mais bizarrement on y crois moins.

Il n’y a que la foi qui sauve

C’est vrai que les personnes qui font leur crème elles-mêmes sont de plus en plus soin anti-âgenombreuses mais ce n’est pas pour cela que nous parlons d’une grande mode. Non, la plupart des gens continuent à acheter leurs cosmétiques en supermarché ou en boutiques. Le problème est alors de faire son choix car quand on cherche des études sérieuses sur le sujet, sur internet, on n’en trouve pas. Certes QueChoisir à fait un test mais il est payant. Il faut alors se tourner vers d’autres sources pour obtenir des informations. Quand au CNRS il propose bien des dossiers mais ils ne sont pas très détaillés…

Les informations existent-elles?

Nous venons de mettre en avant la guerre qui existe entre les marques pour vendre parfois à plus de 1000euros le kilo des crèmes qu’elles disent efficaces. Nous avons alors pensé que si il n’existe pas ou que si il est presque mission impossible de trouver des études indépendantes accessibles au grand public c’est pour une affaire de gros sous. Mais la véritable raison ne serait-elle pas ailleurs? La véritable raison ne serait-elle pas que les remèdes miracles n’existent tout simplement pas? Comme la pierre philosophale ou la fontaine de jouvence qui sont des mythes, il est possible que les promesses des produits quels qu’ils soient ne soient en fait que des illusions, des mensonges autorisés.

Cela-dit, les dermatologues nous disent qu’il faut hydrater notre peau et la protéger des U.V. Donc il faut protéger notre peau des agressions extérieures et il semble que ce soit la meilleure chose à faire. Notons aussi que manger sainement est bon pour tout alors à bon entendeur…

Une bonne source d’information sur le collagène se trouve ici avec des médecins qui parlent de manière libre et indépendante.