Théo est très demandé!

Tout comprendre sur ce prénom est assez compliqué car il n’y a pas si longtemps qu’il est à la mode. Il faut dire qu’il est donné depuis longtemps car il est proche de Théodore mais pour donner son profil de caractère en tant que tel, il faut retrousser ses manches et c’est ce que nous allons faire tout de suite. Mais d’abord tournons-nous du côté de son origine et de son étymologie.

Il est d’origine grecque et signifie sans doute quelque chose en rapport avec le mot Dieu. Pas Dieu lui-même car nous rappelons que les grecs avaient de nombreuses divinités.
On le fête le 9 novembre.

Qui est-il?

C’est une bonne question car il faisait partie des prénoms rares puis est devenu subitement à la mode ces dernières années alors pas simple de se faire une idée de son profil.

C’est un enfant très mignon et très chouchouté par sa mère. Les pères sont aussi de plus en plus présents pour certains d’entre-eux comme dans les classes moyennes. C’est une chose qui est de plus ne plus fréquente de voir des parents qui sont au petits-soins avec des enfants rois qu’ils en deviennent un petit peu chiants. Du coup, Théo fait partie de ces prénoms qui sont justement donné par ces gens. Il n’est pas très politiquement correcte de tenir ce discours mais pour faire bonne mesure et corriger le tir, disons que tous ne sont pas comme ça. Après tout, il y a autant de caractères que de gens et il est clair que comme nous l’avons déjà dit, il faut du recul pour faire des statistiques et on en a pas de recul.

Mais il faut dire aussi que ces considérations ésotériques et parapsychologiques ne sont que du remplissage car il n’est pas certain du tout qu’un Michel aura un caractère spécial par rapport à un Edouard. Ce qu’il faut voir c’est le caractère à la naissance mais aussi l’environnement car c’est au fond cela que l’on juge même si ça ne ce dit pas. En réalité il faut garder du recul par rapport à la signification des prénoms car c’est une chose qui est de l’ordre du jeu mais pas de ce qu’il faut prendre au sérieux. Donc à bon entendeur…