La voyance et la psychologie

Il arrive souvent que les voyantes doivent écouter les maux de leurs consultants. Le plus souvent ces maux se résument à des cas de ruptures, d’amours brisés. Mais il arrive aussi que des problèmes bien plus forts arrivent et que ces problèmes relèvent alors plus de la psychanalyse que de la divination.

A la frontière entre aide et prédictions

Ce qu’il faut comprendre avec la voyance c’est que ce n’est en aucun cas une manière de prendre le contrôle de telle ou telle partie de sa vie. En d’autres termes voyance ne sera jamais rien de plus qu’une manière non certaine de prédire l’avenir mais en aucun cas elle ne sera un moyen d’agir sur le futur.

A la différence de la psychologie qui se propose de soulager des maux, qui se propose d’analyser le passer pour mieux affronter le présent et l’avenir, la divination ne propose pas de reprendre le contrôle de sa vie. Cette différence est très importante car il est clair que confondre les deux notions n’a pas de sens et que celles qui le font sont par conséquent dans l’erreur.

Oui mais ma voyante m’a été d’un grand secours!

Si nous présentons aujourd’hui la voyance comme un divertissement, il est clair que bon nombre de consultants voient en leur voyante une oreille attentive, une personne vers laquelle se tourner. C’est d’ailleurs pour cette raison que les pauvres victimes d’arnaques ont encore plus de mal à se défendre car elles ne se sentent pas seulement trahie financièrement mais aussi dans leur confiance. Au passage c’est d’ailleurs pour cette raison que nous n’aimons pas ici les services audiotel.

Parfois, il arrive que la voyante soit là pour nous. Car il ne faut pas tout voir en noir, il y a souvent dans ce métier des personnes humanistes ayant une grande capacité d’écoute. Seulement il faut être honnête, ces personnes ne se trouvent pas dans les gros sites de voyance. Non, elles se trouvent après recherches, le plus souvent près de chez-soi.

Ne pas se faire d’illusions

En cas de gros problème, la divination ne remplacera jamais la psychiatrie. Il est vrai que la psychologie et la voyance ont souvent des similitudes troublantes comme le fait d’écouter un consultant, le fait de se baser sur des observations empiriques pour travailler ou encore d’être basées en grande parties sur des théories, quand ce ne sont pas des croyances. Les deux sont souvent plus proches que l’on croit dans leur mode de fonctionnement mais il ne faut pas confondre les deux car l’une ne peut pas se substituer à l’autre.