Quand tout est médiocre dans sa vie

Des femmes témoignent dans les forums pour faire partager questionner les lecteurs sur le fait de devoir changer de vie. Des problèmes dans le travail, des problèmes d’argent et dans le couple font de la vie de ces gens des personnes en souffrances qui ne sont pas au plus bas mais toujours dans une sorte de limite basse qui est difficile à vivre. C’est-à-dire que tout est médiocre mais rien n’est impossible à vivre. Ce qui se passe c’est que les gens vivent dans une léthargie qui fait qu’ils reproduisent toujours le même schéma.

Le point de rupture

Elles sont nombreuses à évoquer ce moment où tout a basculé. Des moments de joie, des moments de rires et d’insouciance se sont transformés en moment de mélancolies et même parfois de grande tristesse.

Les causes

Parfois elles sont réelles mais sont cachées dans l’inconscient des tristes et ils font ensuite le bonheur des psychanalystes qui leur prennent des sommes folles pour les faire parler pendant un an ou plus.

Alors que souvent c’est juste que la personne sait qu’elle aura des problèmes à affronter le monde tel qu’il est. Ce qui se passe c’est qu’elles savaient qu’au fond elles ne sont pas adaptées à cette loi qui consiste à n’avoir pas d’autre choix que de suivre le schéma imposé par notre société. il est vrai que c’est toujours la même chose: c’est étude, puis travail, puis petite vie à crédit avec 2 anfants et un mari dans un appartement ou un lotissement. Pour arriver à cette vie sans saveur il faudra trouver un travail, c’est-à-dire devoir “séduire” un recruteur dont on se fiche complètement, souvent plus médiocre que nous même, arrivé là juste par communauté de pensée avec les gens qui l’on recruté.
Quand on voit tout cela, ça donne envie non?

On comprend surtout pourquoi certaines personnes ont tant de mal a être heureuses dans cette vie. ce qui se passe c’est qu’elles sont assez intelligentes pour avoir conscience de ce qui se passe mais qu’elles n’ont pas la volonté pour agir et c’est bien  le problème.

Tout est dans la volonté

Nous venons de le voir ce n’est pas l’intelligence qui fait défaut dans ces cas, ce n’est pas non plus un problème grave arrivé au cours de l’enfance mais bien une sensibilité forte, alliée à une intelligence plus élevée que la moyenne mais le problème est cette absence de volonté liée à une peur du lendemain qui se transforme en apathie. Cette apathie s’installe avec le temps et cela souvent, pour un bon moment. Elle peut arriver après une enfance pauvre mais elle arrive surtout quand le caractère de la personne est pessimiste.

Une vie médiocre dont il faut se sortir

C’est le plus difficile car souvent les gens atteints de ce genre de maux sont souvent très conscients de la médiocrité de leur vie mais aussi du fait qu’elles reproduisent le même schéma sans jamais pouvoir s’en sortir.

Comment faire pour changer sa vie?

Pour revenir au bonheur il ne faut pas le chercher mais prendre la décision de changer. C’est le plus important de se dire un jour, quand on se sent prêt, que l’on prend une décision.
La décision prise, il faut ensuite se fixer des objectifs, simples mais atteignables et suivre un agenda pour ne pas s’arrêter en cours de route car c’est la toute la maladie des gens qui ont ce genre de problèmes. Puis avec le temps, à force de faire des choses, l’assurance revient, le rythme de la vie revient, le bonheur lui aussi fini par arriver au fil des rencontres et des moment de fierté du travail accomplit.