Dieu et la divination

Dans les plupart des religions la voyance est interdite mais on la trouve pourtant dans les temples bouddhistes sous la forme d’horoscopes. Alors quand est-il du christianisme et de l’Islam? Pourquoi ces réactions? Peut-ont s’en accommoder?

Dans le monde Islamique

La religion voit de nombreuses choses d’un mauvais œil. La voyance est ainsi un des sujets rejetés par les religions qui y voient une pratique contre nature. Pourtant nous avons vu dans ce site dans l’article sur la voyance marocaine que la voyance est pratiquée dans le monde arabe et que si il y a un horoscope arabe c’est bien parce que lire l’avenir est une préoccupation humaine aussi dans cette partie du monde. Donc si L’Islam rejette la religion, elle ne peut empêcher l’existence de voyantes marocaines et de marabouts au Sénégal. Il y a donc comme avec le communisme une opposition entre le dogme et les penchants naturels de l’humain.

Dans le monde chrétien

C’est pareil! Les deux religions n’aiment pas l’ombre et ne veulent pas que des pratiques autres que celles issues de leurs livres soient pratiquées. Aussi Jésus n’appréciait pas tellement de croiser des voyants sur sa route. Mais là encore, on sait que dans le monde chrétien il existe de nombreux voyants et que bon nombre de médiums, radiesthésistes et autres diseuses de bonne aventure arborent un crucifix autour de leur coup ou en ont un accroché au mur. Aussi, si Dieu n’aime pas les voyantes, les voyantes, elles, aiment bien Dieu.

Que penser?

C’est une question qui appelle une réponse simple: Chacun doit faire comme il le sent. En effet, les religions interdisent presque tout mais personne ne sait si c’est Dieu lui même, si il existe qui interdit de pratiquer la voyance? Qui peut dire ce que Dieu veut ou non? Les religieux bien entendu mais en réalité ils n’en savent rien. Alors si on part du principe que la religion existe et que la voyance existe aussi alors cela signifie que Dieu ne doit pas être complètement contre puisque c’est lui qui à tout inventé, et c’est aussi lui qui peut châtier ceux qui font des bêtises. Comme Dieu ne puni pas tous les voyants, on peu se dire qu’il est sans doute tolérant.

Ici, nous ne cherchons pas la polémique mais simplement à réagir logiquement face à des questions qui déchaînes souvent les passions. Aussi quand on parle de religion, il est clair que nous marchons sur des œufs, surtout quand on y associe la voyance mais il n’est pas dans notre but de froisser qui que ce soit, simplement, penser que voyance et religion soient conciliables n’est pas sans manquer de sens, c’est même sans doute naturel au regard des faits.