Je ne pe sens pas bien dans ce monde

Le fait de ressentir les choses fortement et d’être doté d’une très grande sensibilité spirituelle amène souvent des femmes et des hommes à se sentir éloignés de la réalité. Ils se sentent mis à l’écart du monde car ils voient plus loin que les autres. Alors qu’en est-il réellement? Comment se faire une place dans ce monde de brute?

Survoler les masses

Le fait de sentir les choses peut amener à prendre tellement de recul que l’on a l’impression que les gens sont dématérialisés, comme si ils étaient des robots. Cette impression peut-être si forte que certaines femmes ont même l’impression que leur corps physique n’est rien d’autre qu’un enveloppe corporelle. Admettons que c’est aller un peu loin car avoir une certaine vision spirituelle de la vie est une chose mais en arriver à se déconnecter de la réalité alors là c’est grave. C’est sans doute ce qui arrive quand on lit trop de livres de gourous, que l’on regarde trop d’émissions de psychologie de comptoir ou quand on ne sort pas de chez soi pour faire ce que les personnes normales font comme aller voir des amis ou faire du sport. Finalement, la spiritualité ne serait-elle pas une forme de faiblesse alliée à une forme de peur du monde tel qu’il est?

Seuls les grands sont grands

Le fait de croire voir plus loin et le fait de réellement voir plus loin sont deux choses complètement opposées. En d’autres termes, on ne peut pas croire que l’on à une vision plus aboutie que celle des autres juste parce qu’on est plus spirituel. la spiritualité a-t-elle conduit l’homme à trouver un vaccin contre la peste? A-t-elle conduit DeGaulle à faire l’appel du 18 juin? Non! ce qui pousse les grands hommes à agir c’est le courage allié à une approche visionnaire de l’avenir. La spiritualité est utile car il faut de tout pour faire un monde mais sans les ingénieurs on serait encore à l’âge de pierre. Alors désolé mesdames et messieurs les gens qui se sentent hors du temps car ils sont connecté à un autre plan et à la “vérité universelle” mais vous feriez mieux de redescendre sur terre au lieu de nous ennuyer avec vos raisonnements stériles. La vie, c’est avoir le courage de vivre le réel, pas de se réfugier dans la spiritualité pour mieux cacher sa couardise.