Un voyage pour changer sa vie

Choisir quelle sera sa vie est une chose dont beaucoup rêvent mais qui n’est pas si simple. Parfois le quotidien, les autres qui nous disent qui nous sommes, les psychologues qui nous mettent dans des cases nous embrouillent et nous font perdre la conscience de qui nous sommes. Cette conscience, beaucoup la trouvent ou la retrouvent au cours de voyages qui se transforment en véritable odyssées initiatiques dans le moi intérieur. Comment faire ce genre de voyage? Jusqu’ou peut-on aller?

Des destinations pour se découvrir

Il y a les chouettes endroits du guide du routard dans lesquels on trouve des chouettes gens et des chouettes auberges de jeunesses tenues par de chouettes “propios”. A côté de cela il y a Goa, le Népal et même maintenant la jungle bolivienne pour faire des rites chamaniques. Mais alors que choisir?

On trouvera toujours des lieux mythiques pour les retraites spirituelles, pour se retrouver. Mais il est clair que tout ne convient pas à tout le monde. En effet, si on a juste envie de vivre une expérience différente et enrichissante il est inutile et même contre productif de se rendre en Inde ou dans la Jungle car ces exemples sont vraiment extrêmes et rendent même des gens fous. C’est ce que l’on appel le syndrome de l’Inde où des gens aspirés par l’ambiance des lieux finissent par avoir des problèmes pour redescendre sur Terre et deviennent même carrément fous. Le fait de penser que l’on à tout compris est le premier symptôme de cette maladie qui fait des ravages chez ceux qui n’ont pas la force d’esprit nécessaire pour faire la part des choses.

Pas besoin d’aller si loin

Parfois le simple fait de rencontrer d’autres gens, le fait de prendre le temps de vivre amène à ce déclic, cette prise de conscience que nous recherchions. Pour cela il suffit juste de ne pas choisir de voyage organisé mais de se lancer à partir seul et sans planification trop poussée car c’est cela qui tue le naturel. Pour vivre de belles choses, pour apprendre à se connaître il faut se mettre en danger et pour cela il n’est nul besoin de se faire mal et de prendre des risques énormes, il suffit juste de sortir de ses habitudes et de partir à l’aventure. Le simple fait d’aller au contact des autres et dans un environnement qui ne nous est pas familier permet souvent d’apprendre à se connaître soi-même.