Voir une grande marmite dans ses rêves

Le fait de voir les choses en grand est toujours significatif dans les rêves. C’est une chose à laquelle on prête peu attention d’habitude mais quand on interprète des songes c’est au contraire très important.

Un grand contenant sur le feu

C’est le signe que l’on manque un peu de nourriture, donc de moyens et que l’on voudrait bien que quelque chose vienne faire bouillir la marmite.

Quand le feu prend, ou pas…

C’est aussi une chose qui est importante ici, car si le feu ne prend pas c’est le signe d’un manque de connaissance. Certes on peut dire que c’est la faute du bois qui est trop humide mais la plupart du temps c’est a nous même qu’il faut s’en prendre car on à pas su faire ce qu’il fallait, que l’on a pas mis tous les moyens en œuvre pour que les choses fonctionnent.

Le chaudron du sorcier

Il renvoie à une idée enfantine, au fait que le sorcier peut agir sur le présent par le biais de la magie. La magie est une chose que bon nombre de personnes voudraient maîtriser pour pouvoir se faciliter la vie mais ce n’est pas le cas. Une envie de revenir en enfance, à une période insouciante se fait donc sûrement ressentir dans la vraie vie du dormeur qui se sent alourdit par toutes ces charges qui pèsent sur ces épaules.

La marmite bien pleine ou pas

Dans tous les cas il y a une frustration dans la vie du rêveur qui fait qu’il se sent pauvre ou qu’il est réellement pauvre. Mais attention, il faut bien qu’il comprenne aussi que l’on à rien sans rien ce qui n’est pas toujours le cas chez ce genre de personnes qui ont souvent tendance à imputer aux autres des choses qui ne sont imputables qu’à eux mêmes.

Dernier cas de figure

Quand un bon ragoût mijote doucement dans la marmite c’est aussi le signe que l’on aime se sentir en sécurité dans la chaleur d’un foyer en vivant de choses simples. Le ait de prendre son temps, de vivre loin de la ville et de son stress sont des signaux implicites envoyés par cette image du chaudron. Peut-être que la personne qui dort devrait songer à revenir à ses racines ou à une vie moins rapide pour s’épanouir.