Le fait de parler n’est vraiment pas simple pour bon nombre de gens. Pourtant il est impératif pour chacun de nous extérioriser nos émotions car nous sommes des êtres sociaux. Donc le fait de garder pour nous n’est pas bon car dans ce cas on ne peut pas communiquer avec les autres et donc être compris de ces derniers.
En effet, les émotions ont aussi un rôle social, elles sont autant de signaux envoyés aux autres. Si on ne s’exprime pas, on n’est ps compris.
Donc nous allons voir ce qu’il est possible de faire.

Les cause qui nous empêchent d’extérioriser

En premier lieu il y a la timidité qui est le facteur le plus fort. Par sa faute on manque de confiance et on ne parle pas. Aussi, il faut trouver la cause de cette timidité.

Est-ce un problème de pratique? Ou un problème d’éducation?

Parfois on pense qu’on n’a pas les capacités de le faire alors que ce n’est pas si grave. Il ne faut pas se dévaloriser. Ce n’est pas parce qu’on n’est pas allés longtemps à l’école qu’on est stupide et si ce n’est qu’un problème de culture alors au fond c’est facile à régler.

Il suffit de lire, de s’informer, de faire autre-chose que de perdre son temps sur les réseaux sociaux. Si on passait autant de temps à apprendre des choses qu’on ne connaît pas qu’on n’en passe à faire des choses inutiles, nous serions tous de vértiables encyclopédies!
Aussi, il faut apprendre car c’est parfait pour se sentir à son aise.

Pour vaincre la timidité il n’y a rien de tel que la pratique. Il faut se lancer des petits défis comme intervenir en réunion, comme donner son opinion lors d’une discussion entre amis ou avec ses collègues. Et encore une fois, si on n’a pas confiance en soi c’est parce qu’on a peur de ne rien avoir à dire.

savoir extérioriser

Extérioriser ses sentiments

Dans ce cas, c’est pareil. Quand on est amoureuse alors on a parfois peur de dire ce que l’on ressent. Mais est-ce parce qu’on est pas certaine des sentiments de l’autre ou est-ce que c’est parce qu’on manque d’estime de soi?

Il faut se dire qu’on ne perd rien.

Mais il y a toujours des manières de limiter les dégâts en cas de problèmes. Il faut prendre quelques jours pour mener sa petite enquête.
Pas plus de quelques-jours pour ne pas s’enliser dans une routine et puis si la personne semble attirée, il faut lui déclarer sa flamme non pas de but en blanc en fonçant mais avec précautions et douceur avec des codes et des sous-entendus, ce sera plus facile et si il n’est pas trop bête il devrait comprendre.

Et puis il faut bien se dire que si la chimie passe, alors il n’y a aucune chance que ça aille mal. Donc quand on sent que ça va marcher alors il faut y aller!

Et qu’en est-il de l’extériorisation avec les gens qu’on aime?

Dire à un membre de sa famille, enfant, amis ce que l’on ressent n’est pas simple.

Mais il n’est dit nulle-part qu’il faille dire je t’aime tous les jours! Il n’est pas dit non plus qu’il faille dire je t’aime.

Extérioriser ses sentiments c’est faire preuve de petites attentions, c’est être à l’écoute et parler au moment opportun de soi. On ne doit pas parler tout le temps de soi mais il faut tout de même parler un petit-peu. Ce qu’il faut comprendre c’est qu’on ne peut pas toujours être dans l’écoute, pas plus qu’on ne peut toujours être dans la parole.

Savoir exprimer ses sentiments c’est avant tout faire preuve d’estime de soi.

L’estime de soi est la clé

Mais ce n’est pas la seule chose. Il faut aussi le sens de la mesure. C’est la tempérance qui permet de bien communiquer avec les autres.

Car n’oublions pas notre propos de départ: Il faut extérioriser ses sentiments pour pouvoir communiquer convenablement avec les autres.

Si on est du genre à ne rien dire on passe pour une personne froide et les gens ne nous aiment pas plus que cela. Si on contraire on passe notre temps à causer alors les gens ne croient plus en la véracité de nos intentions.

Donc il faut de la tempérance. Il et faut de la mesure et surtout ne pas passer de “je ne dis rien” à “je vous dis tout”.

Et enfin il faut éviter les béquilles comme l’alcool ou les substances quelles qu’elles soient. En effet elles font dire ce que l’on n’a pas envie de dire et ne font que brouiller le discours.
S’en suit des regrets et des remords qui ne font qu’augmenter le manque d’estime de soi et le repli sur soi. Alors il faut s’armer de courage et de savoir, ce sont les les meilleures armes du monde!