Je ne peux plus voir mes enfants en peinture!

divination en ligne

Il arrive que le rythme imposé par les petits soit tellement élevé qu’il pousse certaines femmes au burn-out. Mais avant cela, une réaction de rejet peut apparaître envers ses propres enfants qui deviennent source de haine et de dégoût. Certaines se demandent pourquoi elles ont fait cela? Alors, besoin des conseils d’une super nanny ou réelle prise de conscience de la réalité du rôle de parent? Que se passe-t-il et comment inverser la tendance?

Marre des cris et de pleurs

Ces enfants en bas âge qui ne s’arrêtent jamais sont une grande source de stress pour des femmes qui n’arrivent plus à jouer un autre rôle que leur rôle de mère. Même quand les petits dorment il faut quand-même nettoyer leurs vêtements, en profiter pour faire tout ce que l’on veut. Pas question de s’asseoir! C’est ce genre de situation qui peut mener à avoir la sensation de détester ses enfants.

Suis-je une mauvaise mère?

C’est la question que se posent bon nombre d’entre elles qui se demandent où elles ont fauté pour en arriver là. Car le fait de détester ses enfants n’est qu’une manière d’exprimer le fait qu’elles se posent des questions sur leur capacité à être mère. Il faut dire que la première des choses qui vient à l’esprit c’est que les enfants sont ce que nous en faisons. Cela-dit, il faut relativiser, on est pas une mauvaise personne juste parce que ses enfants sont turbulents, le problème ici n’est pas un problème de personnalité mais de méthode et cela fait une grande différence!

Changer sa manière d’être

Il faut changer la manière dont on fait les choses et non chercher à ne plus culpabiliser ou à trouver les causes du pourquoi et du comment. Non, tout cela arrivera avec le temps quand on aura réussi à se calmer et à gérer les choses.

Mère qui n'en peut plus!Pour réussir dans cette voie il faut prendre le temps de voir avec des spécialistes, à l’aide de témoignages ou d’avis de personnes (vraiment) qualifiée pour réussir à corriger le tir. En effet, dans ce cas il faut trouver de l’aide et une méthode adaptée à son cas, c’est fondamental. Il n’existe pas qu’une manière de détester ses enfants donc pas une manière d’y remédier qui serait la panacée.
Ce que nous pouvons dire ici cependant c’est que le fait d’avoir le sentiment de ne plus aimer ses enfants est souvent juste un moment d’énervement que l’on regrette au moment même où on dit les choses. Bien-entendu on ne déteste pas ses enfants! Il faut donc simplement prendre conscience de cela et se dire que les choses sont plus simple qu’il n’y parait. La première chose à faire est de faire un effort d’organisation et se dire que certaines choses peuvent être faites pour aller dans le bon sens. Ensuite, il faut parler à ses enfants et commencer par arrêter de les infantiliser. Cela peut paraître bizarre mais ils peuvent comprendre bien plus de choses qu’on le pense. Enfin, quand ils sont assez grand, il faut les occuper. Quand ils jouent dans leur chambre, quand ils regardent un programme jeunesse à la télé c’est autant de temps gagné pour s’asseoir et ne rien faire! Arrêter avec les tablettes, les téléphones portables et toutes ces choses futiles qui prennent ce temps don nous manquons autant.

Reprendre confiance

Il faut se dire que les choses ne sont pas gravées dans le marbre, il est toujours possible de changer les choses et surtout il ne faut pas culpabiliser. Ce qui se passe n’est qu’une impression, les mauvaises mères, les vraies finissent toujours mal et à juste raison alors qu’un burn-out est juste un passage à vide provoqué par la fatigue. Il faut donc reprendre confiance en soi et retrouver une bonne image de soi pour qu’elle rejaillisse sur sa vie et sur les autres.

voyance par téléphone