Pourquoi personne ne veut m’obéir?

Commençons d’abord par une erreur faite très souvent par les américains et chez nous par les gens n’ayant pas une intelligence démesurée qui consiste à confondre respect et mise au pas. Il ne faut pas voir des manques de respect partout comme si nous étions des rois auxquels il ne faut rien dire, ce qui compte c’est de mériter le respect et non pas de l’imposer mais surtout d’arrêter de se prendre pour des caïds sachant que le monde n’est majoritairement composé de petites frappes. Car au fond ces gens qui manipulent le mot respect à tout va ne sont rien d’autre que des prétentieux sans cervelle, les gens qui ont du charisme eux ne demandent pas le respect ils l’inspirent naturellement.

Cette petite mise au point faite, nous pouvons maintenant nous attaquer au problème de l’obéissance.

Personne ne veut m’obéir

Nous venons de voir que ce qui compte c’est de susciter le respect. Si on se montre toujours trop faible, on n’est pas respecté et si au se montre trop bête au point de e montrer violent alors ça ne marche pas non plus. Alors qu’est ce qui marche? Avec ce que nous venons de dire vous devriez connaître la réponse! Ce qui marche c’est le bon sens. Ce qui marche c’est adapter son discours à la situation de faire preuve d’esprit pas de se mettre à taper tout ce qui bouge et à traiter de tous les noms ceux qui nous “manquent de respect”.

Tout est dans la mesure

Forcément, rester calme et ne pas trop en dire est une chose qui peut paraître bizarre à certains qui sont sûrs que pour réussir dans la vie il faut parler fort et beaucoup mais ce n’est pas le cas. Il ne faut pas se taire non plus, donc oui, il faut faire preuve de mesure.

Nous avons vu que ce qui compte c’est de s’adapter à la situation et non pas de faire l’erreur que beaucoup fonds qui consiste à tout garder pour soi, faire monter la pression comme dans une cocotte minute pour exploser au mauvais moment. En effet, il n’y a rien de pire que de s’énerver et de tout jeter ce que l’on garde depuis des semaines voir des mois d’un seul coup. Cela dénote en effet deux choses: d’abord son manque de caractère ensuite que les problèmes sont ruminés alors que les autres n’y prennent pas attention. Donc il faut régler les problèmes quand ils arrivent et ne pas laisser les choses se faire toutes seules.

La faiblesse est à l’origine de l’absence d’autorité. pour lutter contre ce phénomène, il faut se forcer non pas à devenir tyrannique mais à traiter les choses quand elles viennent et non à laisser les choses pour plus tard.