Peur, ou non, de l’accident

Il y a deux types d’accidents, ceux dont on est responsables et ceux dont on est témoins. Dans le rêve comme dans la vie réelle, il y a donc deux manières de vivre cela qui signifient deux choses bien différentes.

Quand on est témoin

Voir quelqu’un se blesser, un inconnu ou même une personne que l’on aime se blesser ou mourir n’est pas une chose anodine.

Quand on rêve de voir des gens avoir un accident cela fait appel à deux choses, la peur d’avoir des responsabilités car quand on est le seul témoin d’un accident il faut aussi aider, apporter les premiers secours.
Une seconde dimension est quant-à-elle plus inavouable c’est le voyeurisme dont font preuve les gens qui rêvent d’un accident de voiture ou d’un crash d’avion. Le rêve n’est à ce moment là pas un cauchemar mais une source de fascination morbide. Ce rêve est en fait la traduction d’un manque de confiance en soi dans une société dans laquelle on ne se sent pas à sa place.

Quand on est victime

C’est la peur de perdre quelque chose, c’est l’expression d’un inconscient qui sent que les choses ne sont pas acquises et qui met en garde contre une envie de prendre des décisions sans se soucier du lendemain. C’est le rêve que font ceux qui boivent trop ou dépensent l’argent à tors et à travers. C’est gens savent que tôt ou tard il faudra payer la note à la vie.