Rêver d’être poursuivie par un meurtrier – peur de se faire tuer

Le fait de se faire tuer dans un rêve, ou cauchemar, n’est pas une chose si rare que cela mais qui fait toujours peur et bien-entenu soulève pas mal de mystères. Le fait d’être poursuivie par un tueur est déjà un détail important mais il existe d’autres manières de rêver le fait de se faire tuer. Voici un quelques petits détails sur ce qui est le plus souvent un cauchemar.

JtuerLa poursuite

Certaines personnes avant de rêver de se faire tuer rêvent qu’elles sont poursuivie. Si elles courent longtemps en étant rattrapée c’est clairement le fait de ne pas se sentir à la hauteur de sa vie sociale. C’est le fait d’avoir peur d’une personne en général, pire si c’est la police ou des bandits, de la société en général. C’est une véritable peur des autres.

Être rattrapée renvoie à l’impuissance en général face à la vie. On pense que l’on ne peut pas lutter et que rien n’est possible. Cela dénote un manque de confiance en si criant et un véritable manque de charisme.

La mort

On ne meurt normalement jamais dans ses rêves, on se réveille avant. C’est une sorte de mécanisme de défense de l’humain. Mais si on ne se voit pas décéder, il se peut cependant que nous ayons peur de la mort. La mort pour sa vie, pas comme une fin métaphorique, non, la vraie mort qui peut nous envoyer tout droit au cimetière. Par exemple, quand on rêve d’une chute alors Le plus souvent le cœur bas plus vite, un véritable stress est présent au cours de l’activité onirique. Ce n’est pas grave car bien évidement il n’y a pas de problème réel mais cela dénote une angoisse de fin. Le rêveur est angoissé, très angoissé.

La mort n’est donc que très rarement une image qui signifie la fin d’une relation amoureuse par exemple, c’est ce que disent des sites personnes qui interprètent les rêves mais c’est souvent faux. La vérité c’est que quelque-chose de difficile s’est produit et on ne veut pas que ça recommence.

La peu de l’inconnue peut aussi être à l’origine de ce rêve, comme ces histoires que l’on entend et qui se passent dans des parkings ou des rues sombres. Mais en réalité, ce n’est pas cela qui produit les cauchemars car ces peurs-là on les a dans les lieux en question.

Signification cachée

Il arrive souvent que ce rêve soit la manifestation d’un désir profond de changement. La mort n’est mas vécu comme une fin complète mais comme ce qui pourrait permettre une renaissance car une expérience aussi forte que celle-ci est aussi considérée comme salvatrice, comme une manière de tout recommencer à zéro.

Mais ça c’est la signification de ceux qui n’ont pas tout compris de la psychologie.

La face cachée de ce rêve est assez complexe. La peur n’est pas dans le rêve une émotion récurrente. C’est d’ailleurs le plus souvent un cauchemars que l’on fait de temps en temps mais qui est au fond très rare car le cerveau n’a pas envie de se faire mal pour rien. En effet, le stress n’est pas tellement bon pour un sommeil réparateur. Donc si on fait ce genre de rêve c’est qu’il y a une raison.

Cette raison vient le plus souvent du passé, parfois de l’enfance mais pas toujours. Le plus souvent elle vient d’un épisode violent qui s’est produit au dans la vie. Il est possible que cet épisode se soit produit sur la durée et il n’est pas besoin que la violence soit physique pour générer la peur d’être tué.

Le point le plus important du rêve

Le point le plus important n’est pas la peur de se faire tuer mais la fuite. Oui, c’est la fuite qui est le moment le plus important car il est rare, voire impossible de se voir mourir dans un rêve. Il se trouve que ce qui compte c’est le fait de fuir et le stress que cela procure. Dans tous les rêves de ce genre, on fuit quelqu’un ou quelque-chose. Parfois ce sont des monstres comme on en voit au cinéma mais la plupart du temps on ne voit pas ses poursuivants.

Cela vient du fait que ce qui compte, une fois de plus, c’est la peur.

La peur que ce que l’on a vécu dans la vie se reproduise, on stresse car on ne veut pas souffrir encore.

Les plus romantiques pensent que le fait d’avoir peur de se faire tuer est une peur de l’abandon qui serai vécu comme une fin. Ils pensent bien-entendu à la rupture amoureuse mais ce n’est pas le cas. Au contraire, dans certains rêves c’est le conjoint qui veut nous tuer. Mais quand on fait ce genre de rêve, ce n’est pas cela le message. Le message c’est qu’on ne veut pas souffrir encore une fois de cette souffrance que nous avons déjà vécue.

Une mère tyrannique, une mère qui se faisait battre sous nos yeux, la peur de se faire battre à son tour ou le fait d’avoir subit des violences physiques ou psychologiques au cours de son enfance sont des choses qui peuvent conduire à avoir peur de se tuer. Car nous ne parlons pas de la simple peur de mourir mais bien de perdre la vie par la faute de quelqu’un.

La question est donc de savoir qui et comment?

Qui nous a fait du mal et de quelle manière? Le plus souvent quand on répond à ses questions mais surtout en laissant passer du temps alors ce genre de cauchemar ne revient plus.
Qui en général on le sait et comment, on le sait aussi. Quand on à vécu des choses terribles dans sa vie on s’en souvient.

Parfois, le fait de se trouver une passion dans sa vie, de faire des rencontres peut aider. En effet, les psychologues sont chers et nous disent souvent ce que nous savons déjà…