L’ange qui protège les accusés

Il n’y a pas beaucoup de gens qui n’ont pas peur de l’injustice. Le problème avec la justice c’est justement cette manière de la galvauder en parlant d’elle comme d’une entité à part entière alors qu’en fait, il n’en est rien, elle est faite d’hommes qui devraient dire leur nom mais qui ne le font jamais comme pour mieux pouvoir se déresponsabiliser, comme pour ne pas avoir à assumer leur injustice. Pour tous ces cas, il y a un ange, c’est Vasariah et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il à de quoi faire.

Quand les juges sont là

Le rôle de cet ange gardien est de faire en sorte que les gens qui écoutent et qui sont chargés de donner leur verdict soient assez ouvert pour faire l’effort de chercher à comprendre la situation et de rendre le meilleur des verdicts, de savoir être cléments et justes.

Une autre attribution à Vasariah

C’est un ange qui aide les gens qui ont du mal à se concentrer à le faire. Il favorise la mémoire, il favorise les gens qui ont des problèmes de nervosité à se maîtriser et à faire de bonnes choses dans la vie.

Cartomancie de Marseille