La voyance des médecins

Avant l’invention du scanner, du microscope et la fin de l’emprise de la religion sur la vie des hommes, la médecine était peu évoluée. Quand on voulait faire un diagnostic on se basait bien plus souvent sur des croyances que sur des connaissances réelles du coup il n’était pas si rare de faire appel à la voyance pour faire des diagnostics et c’est cela que l’on nomme l’iatromancie.

Une voyance qui se faisait un peu partout

Comme l’emprise religieuse était forte dans le monde, il était logique de voir les croyances cohabiter avec la voyance et la médecine. Ainsi même dans des régions comme le monde arabe où l’Islam interdit aujourd’hui encore la voyance, on utilisait la iatromancie pour faire des diagnostics. Aujourd’hui, cette pratique est bien terminée même si les erreurs existent encore.