La prophétie des papes

divination en ligne

Pape ClementL’origine du texte est antérieure au XVIè siècle mais il semble qu’il n’est été vraiment pris en compte qu’a cette époque. C’est un livre qui est en fait un recueil des prophéties de saint Malachie.

Son livre n’est pas un recueil de quatrains comme le serait celui de Nostradamus, basé sur l’astrologie. Non, Saint Malachie était un ecclésiaste qui s’intéressait au druidisme et à la divination. C’est assez rare pour un religieux d’une grande religion monothéiste mais c’est vrai, cet homme s’intéressait à d’autres formes de spiritualité.

Il n’a donc pas eu de révélation soudaine comme Bernadette Soubirou par exemple qui à vu la Vierge à Lourdes. Non, ici on parle d’un homme ayant Vécu au XIIe siècle et qui aurait laissé un texte parlant de la prophétie des papes. Cette prophétie annoncerait la fin de la papauté et la fin de l’église romaine. Mais attention car il ne dit pas que l’église va subir une sorte d’apocalypse et personne n’est certain qu’il soit vraiment à l’origine de cette prophétie. En effet, ce point aussi est un mystère pour de nombreux historiens.

La plus célèbre des prophéties

C’est une nouvelle annonce de la fin de l’église Romaine. Celle-ci adviendrait à la fin du pontificat de François, l’actuel souverain pontife. Pourtant ce n’est pas tant de la fin du monde catholique entier don nous parlons que de la fin de la papauté elle même qui est en fait un point confondu en fonction des interprétations. Pour certains de la fin du monde découle la fin des papes mais il se peut aussi que cette fin papale ne soit en fait qu’une grande réforme de l’église.

Le crédit que l’on peut apporter à cette prophétie est le même que celui que l’on peut apporter aux autres prophéties, c’est-à-dire que l’on peut douter de ce que l’on peut lire car le langage est obscur et il se peut aussi qu’il ait été publié en son temps non pas pour prévoir la fin du monde mais pour influencer des votes au sein de l’église.

Des doutes sur l’origine du texte

Si il daterait du XIIe siècle, il n’est pas certain du tout que se soit lui qui en soit l’auteur. En effet, on doit cette découverte à un moine bénédictin, Arnold Wion, qui en 1590 aurait découvert un écrit contenant une prophétie l’a attribué à Saint Malachie mais personne ne sait si c’est vraiment lui qui l’a écrite. Peut-être que c’est quelqu’un d’autre, peut-être que c’est Wion lui-même, on ne sait pas.

Ce qui est sûr c’est que la prophétie est là et elle annonce la liste des papes à venir pendant des siècles et comme cette liste s’arrête, alors les observateurs pensent que l’église catholique romaine va s’arrêter avec elle. Donc là encore il y a un doute car on ne sait pas pourquoi elle s’arrête exactement. Est-ce par manque de place? De temps? Absence de vision? Non, on ne le sait pas c’est pour cela qu’il existe tant de zones d’ombres autour de cette prophétie qui viennent questionner sa vérité.

Et puis il y a le fait qu’il n’y a pas d’autres prophéties de Saint Malachie. On pourrait croire qu’en tant que voyant il aurait pu laisser plus de traces mais non, il n’y en a pas.

Et puis si on regarde la prophétie Benoit XVI aurait dû être le dernier pape, or il y en a eu un autre après lui et il y en aura sans doute d’autres.
Certes l’église catholique perd des fidèles, elle doit se moderniser mais il est certain qu’elle n’est pas encore arrivée à sa fin.

Donc il y a encore de nombreux points qui nous font dire que la prophétie, comme toute “voyance” est sujette à caution. Il ne faut pas la prendre au pied de la lettre d’autant plus que bons nombres de signes nous montrent qu’il y a des doutes à avoir.

Enfin, il faut savoir qu’au moment de son décès, Saint Malachie n’a laissé aucun document derrière lui. Ses contemporains ne font pas état de ce genre de chose.
Donc il est dit qu’ils auraient pu cacher cela à la face du monde pour ne pas effrayer les gens ou pour ne pas cautionner les dires d’un voyant catholique mais si cela est vrai, alors la question de l’origine du texte reste ouverte.
On remarque en outre que les partisans de ces prophéties, ceux qui y croient, sont obligés de faire des interprétations pour trouver des analogies avec l’histoire car en réalité, le texte comprend de nombreuses erreurs.

voyance par téléphone