Rêver de se balancer

La encore deux grandes approches s’opposent en fonction de son origine de pensée. Les freudiens y voient un symbole sexuel alors que d’autres y voient un symbole enfantin. Alors qui a raison?

Approche freudienne

Pour eux le mouvement de va et vient est forcément équivoque, c’est pour cette raison qu’ils y voient une envie sexuelle. Mais cette approche est sans doute un peu simpliste et orientée. Voyons ici une autre approche, plus logique et au moins aussi pertinente.

Approche plus pertinente

La balançoire renvoie à deux choses. La première est l’idée de jeu d’enfance c’est donc une certaine régression qui est visible ici. On en à marre des responsabilités et on voudrait bien jouer un peu, avoir le cœur plus léger et ne pas avoir peur. Car une balançoire c’est aussi un jeu qui offre de petites sensations, qui fait un tout petit peu peur mais c’est sympathique.

Se balancer c’est régresser à un moment où les responsabilités ne pesaient pas, c’est le fait de retrouver une certaine insouciance.

Se balancer quand on à un choix à faire

On ne sait pas trop que choisir, on voudrait même esquiver le choix. Du coup, quand on est adulte et que l’on rêve de revenir en enfance c’est souvent car on se sent oppressé par les responsabilités, autrement on assume.